Accueil

Site d’un amateur du monde numérique...

Ce site est développé pour le plaisir d’apprendre et de partager, dans un esprit de complet bénévolat.

Nous le ferons évoluer progressivement dans sa forme, et nous en enrichirons petit à petit le contenu, orienté sur l’informatique personnelle.


Publié le lundi  7 juillet 2014
Mis a jour le mercredi  9 juillet 2014
par  Maxy

Edito n° 13

A l’EPN où j’interviens, nous avons organisé une install-party pour les usagers qui, voulant quitter Windows XP, se sentaient prêts à installer une distribution Linux. Comme ils possédaient de vieux PC, surtout des portables qu’ils avaient acheté avec Windows préinstallé il y a 10 ans, on s’est orienté vers HandyLinux, une distribution légère et simple d’utilisation. En gros ça s’est bien passé, sauf pour un très vieux portable où Lubuntu et même Slitaz ont été impuissants à le ramener à la vie, et pour un autre ça a été très juste, avec des problèmes de connexion par Wifi, et une certaine lenteur de fonctionnement.

10 ans c’est long en informatique, surtout pour un portable ! J’ai donc dit à son propriétaire que même si on avait réussi à le "prolonger", il fallait quand même qu’il songe à le remplacer bientôt.
Mais acheter un portable, aujourd’hui, c’est choisir la qualité du matériel, mais quelle que soit la marque et la puissance, pour le système il n’y a le choix qu’entre Windows 8 et Windows 8.1 !

Or, ce qui caractérise mes usagers, c’est que s’ils sont restés jusqu’au bout indéfectibles à Windows XP, c’est qu’ils utilisent peu leur ordinateur pour y effectuer des tâches récurrentes simples qu’ils ont apprises à effectuer à la longue. Et même HandyLinux, qui est le système le plus accessible que je connaisse, les déroute un peu : c’est pas comme ça qu’ils faisaient jusqu’ici.
Or, ce qu’ils cherchent, c’est de pouvoir utiliser leur ordinateur spontanément, sans effort (de formation). C’est comme une voiture : ce n’est pas parce qu’on en achète une neuve qu’il faut réapprendre à conduire, n’est-ce pas ?! Alors Windows 8(.x) avec sa double interface et son mode de fonctionnement différent sur chacune, c’est inaccessible, sauf à venir suivre des stages d’apprentissage à l’EPN ou ailleurs.

Il m’a donc semblé que ce qui exigeait le moins d’effort d’adaptation, c’était Windows 7, étant entendu qu’il était vain d’espérer trouver un portable sans système d’exploitation préinstallé, ou avec une distribution Linux.
Mais si ! Ce n’est pas si difficile que ça à trouver sur internet, dites-vous.
Je sais (voir les liens à la fin de l’édito), mais voilà, ce public n’achète pas sur internet, en tous cas pour ce genre de produits. Il faut un magasin "physique", où il va y avoir un vendeur avec qui discuter, ... et un SAV directement accessible au cas où.

Et là, vous pouvez toujours vous fouiller pour trouver Windows 7 - sans même parler de Linux ! Il n’y a plus que Windows 8 de proposé en magasin. Microsoft dispose d’un quasi-monopole , en France, sur le marché des PC pour les particuliers et des petites structures, sauf à s’équiper en Mac ou prendre un chromebook. Et cela grâce à nos lois et à nos politiciens qui refusent de limiter la vente liée. C’est quand même étonnant que nos politiques favorisent le monopole d’une compagnie étrangère dans un domaine aussi sensible que l’informatique, non ?!

Mais c’est plus grave que cela, car il ne s’agit pas seulement de Microsoft, mais de Windows 8 : Moi, Windows 8, je ne l’aime pas, mais je l’ai installé en machine virtuelle, pour me tenir à niveau en tant qu’animateur. Et dernièrement (le 21 juin), j’ai reçu sur mon compte hotmail (outlook.com) un message de Microsoft, comme tous les utilisateurs d’un compte MS, intitulé : " Nous mettons à jour nos conditions d’utilisation et notre déclaration de confidentialité."
Grosso modo, il nous est expliqué que pour nous rendre toujours davantage service, bien sûr, ils installaient un système de traçage systématique, et que l’on ne peut pas refuser. Enfin si : "Ces conditions mises à jour prendront effet le 31 juillet 2014. Si vous continuez à utiliser nos services après le 31 juillet 2014, cela signifie que vous acceptez ces nouvelles conditions. Dans le cas contraire, vous pouvez annuler votre service à tout moment. "

Autrement dit, si vous ne voulez pas vous soumettre à cette surveillance permanente, et permettre à Microsoft et à ses multiples partenaires d’utiliser toutes les infos qu’ils collectent sur vous, vous devez renoncer à utiliser tous les services MS (outlook.com, onedrive/skype...), et même je pense cesser d’utiliser Windows 8(.x), puisqu’on ne peut pas vraiment utiliser cet OS sans être connecté à son compte Microsoft.
Autrement dit, soit vous refusez, et vous perdez le prix d’achat de l’OS et autres programmes qu’on vous a pourtant obligé à acheter avec votre ordinateur, soit vous acceptez de vous soumettre à ces clauses léonines pour toute votre activité numérique, et vous vous retrouvez dans un état de dépendance complète à l’égard de la firme américaine.
Avec la bénédiction de nos gouvernants français.

Des liens pour ceux qui veulent connaître les nouvelles dispositions d’utilisation de compte et de services Microsoft :

et pour ceux qui veulent s’en défendre :


Articles les plus récents

Publié le dimanche  27 juillet 2014
Mis a jour le dimanche  17 août 2014
par  Maxy

Logiciels d’effacement de fichiers, de dossiers et de disques.

Nettoyer, supprimer, déchiqueter, réinitialiser.

Brèves

10 septembre - Loi anti-terrorisme, vraiment ?

La loi que les députés s’apprêtent à voter dans l’urgence vise le terrorisme, bien ! Nous devons nous protéger car les menaces grandissent.
Malheureusement, cette loi aura aussi/surtout (barrer la mention inutile) pour effet d’étendre la surveillance généralisée.
L’article 20 (ex 13) de la Loi de programmation militaire
n’était donc pas assez liberticide ?
.Des organisations de défense de la liberté d’internet nous invitent à écrire à notre député pour le dissuader de voter ce texte et notamment d’accepter le blocage administratif (sans contrôle judiciaire).
Si vous ne savez pas comment leur expliquer (...)