001- Limiter les nuisances de nos ordinateurs

Au fur et à mesure que nos ordinateurs gagnent en puissance, il devient plus difficile d’en limiter le bruit, la chaleur et la consommation électrique.
Ce ne sont malheureusement pas les seules nuisances de l’industrie informatique. Mais dans ce dossier, ce seront les seules auxquelles on s’attaquera, et ce n’est déjà pas facile.

 

La quête du silence

Mes configs de référence sont des PC de bureau de type bureautique avancée/multimédia. A la limite, cela concernera éventuellement les jeux « économiques », mais à partir du moment où l’on est un joueur acharné (hardcore gamer), on veut une config très puissante et très équipée en carte(s) graphique(s) haut de gamme : on est alors aux antipodes d’une configuration silencieuse et wattophobe.
De même, les « bêtes de courses » des power users, overclockées au max. ne nous intéresseront pas.

Ça veut dire par ex. que je ne proposerai pas de boîtiers grande tour avec tant de ventilateurs qu’il faut les attacher pour qu’ils ne s’envolent pas. Mais seulement des boîtiers Moyenne Tour ATX. Que je ne proposerai pas d’alimentation qui dépassent 650 W, qu’on restera sur des cartes graphiques qui chauffent peu, etc.

  • Clubic a fait un dossier qui commence à dater (mars 2009) mais dont les principes restent parfaitement judicieux ;
  • Comment ça marche en a réalisé un autre (dern maj nov 2010).

La mesure du bruit :

Ça devrait être simple et indiscutable, mais ça ne l’est pas !

La mesure du bruit de nos PC se fait en dB(A), cad que l’unité de mesure de la pression acoustique (décibels), tient compte de la sensibilité de l’oreille humaine.

Pour plus d’information par ex.le site du Ministère de la santé, ou Wikipédia.

Mais d’une part la mesure va dépendre fortement de la distance à laquelle on place le sonomètre ainsi que des conditions de prise de son. Moralité : les indications des fabricants ne sont pas fiables (sans être bien entendu inexactes objectivement, certes !) Mais il est difficile de comparer les mesures des différents fabricants.
Et d’autre part, ce qu’on appelle un ordi silencieux dépend des conditions d’environnement : si vous habitez une maison en pleine campagne, vous trouverez bruyant le PC que vous trouveriez silencieux dans un appart mal isolé d’une rue passante…

Voici les normes qu’après moult considérations j’ai fini par me fixer :

Niveau de bruit Décibels
Inaudible 13 db(A)
Silencieux de 14 à 22
Plutôt silencieux de 23 à 32
Assez bruyant de 33 à 45
Bruyant 45 db(A)

Les sites spécialisés en informatique, qui éditent régulièrement des guides d’achat d’ordinateurs, ont parfois des profils « spécial silence » : C’est le cas de Tom’s Hardware, qui distingue un profil « silence » et « silence d’or » .

Jeter un œil aussi à ChoixPC et à son forum, qui actualise pour chaque composant des choix « Silence » et « Silence extrême ».

Et pour ceux qui parlent anglais un site carrément dédié à la question ! Et qui donne des avis sur les composants/matériels qui sortent.

Consommation électrique

La question de l’économie d’énergie sera abordée secondairement, parce que réduire prioritairement la consommation d’énergie conduirait à des choix spécifiques. Par ex. vous pourriez prendre un netbook, qui vous coûterait 1 € pour plus de 100 h d’utilisation (l’aspire One d’Asus consommerait 1 € pour 173 h d’utilisation, selon maconsoelec.com)…

En outre, s’il faut réellement se soucier de réduire la dépense énergétique des différents composants, il ne faut pas non plus s’acharner à choisir les plus extrêmes, au détriment d’autres considérations utiles.

En se souvenant que des gestes très simples ont bien plus d’impact sur sa facture : mettre en veille son ordinateur dès qu’on ne l’utilise pas, l’éteindre si on ne doit pas s’en servir rapidement, et le débrancher quand il est éteint (hé oui, même éteint, il consomme encore plus de 20 W en général !).

Energy Star proposait un calculateur de conso, mais fort décevant et qui a d’ailleurs disparu.Par contre, on trouve un simple calculateur aussi sur le site Economies d’énergie, qui par ailleurs donne des conseils qui ne me paraissent pas tous judicieux (comme sur les boxes, mais je reviendrai là-dessus).

Je ne fournis pas ici de normes, mais je donnerai des bases de comparaison pour les différents composants dont parlera le dossier, en termes de consommation électrique comme de dégagement de chaleur (et ipso facto de bruit…)

Ginjfo a fait un dossier remarquable qui s’appelle Optimiser la consommation de son PC (mai 2011), qui donne des renseignements intéressants sur les calculs de consommation électrique en général, avant d’aborder le détail de la consommation des différents composants, puis de proposer des recettes pour le rendre plus économe.
Lire aussi les commentaires, comme celui qui rappelle que le meilleur moyen de consommer/polluer moins est d’utiliser son matériel le plus longtemps possible.