Édito n° 24 : Le RGPD se met enfin en place.

Le RGPD entre en application aujourd’hui, 25 mai 2018. Le RGPD, Réglement Général de Protection des Données personnelles, a été adopté en 2016 par le Parlement Européen pour harmoniser les limites d’utilisation des données personnelles au sein de l’UE.
Bien que ce réglement ne s’applique probablement pas à mon blog personnel et sans but lucratif, je tenais cependant à utiliser les nouveaux outils que vient de proposer WordPress pour publier ma Politique de protection des données, et ainsi marquer ma satisfaction envers cette mesure salutaire.
Ce réglement constitue une avancée significative pour moraliser l’utilisation des données personnelles par les sites Web, et va entraîner une meilleure protection de la vie privée et de la sécurité des individus, à travers le renforcement des droits des personnes.
Certes, le RGPD a des limites et des lacunes (voir le cas de Facebook) , et les entreprises qui vivent de nos données ne vont pas se saborder en l’appliquant à la lettre. Les mesures de contournement se mettent en place, comme par exemple :

Méthode de contournement

Comment un site lamda obtient le “libre” consentement de ses clients…

Bref, il ne faut pas rêver sur l’angélisme des firmes, mais sa seule publication constitue une avancée réelle, en posant officiellement la nécessité du respect de la confidentialité, à contre-pied des pratiques systématisées par les GAFAM. Il servira désormais de référence incontournable pour les acteurs sociaux. Même si les Etats européens ne l’appliquent pas tous, que les pouvoirs publics ne veillent pas tous à son respect scrupuleux, il ouvre aux usagers et surtout aux organismes de défense des moyens d’action réellement préventifs et correctifs : par ex., cette action européenne commune sur la rétention des données, coordonnée par les Exégètes Amateurs, qui devrait déboucher sur une plainte concernant chaque Etat membre réfractaire auprès la Commission Européenne.
On peut être certain en outre que de nombreuses structures vont s’empresser de l’appliquer à leur site, et je trouve plaisant de voir apparaître ce genre de pratique :

les cookies après le RGPD

Comment rendre les cookies moins indigestes !

On peut espérer que les internautes “pousseront à la roue” en privilégiant les sites qui adoptent avec conviction le RGPD, forçant ainsi les autres à s’aligner pour ne pas perdre en notoriété. Et des outils se mettent en place pour nous assister (My Data Requests, merci Korben), des sites d’assistance se créent, des actions de groupe se préparent… Alors, oui, le respect des droits légitimes des personnes dans leurvie numérique va progresser, et c’est une bonne nouvelle.

Dans l’immédiat, le texte que j’ai écrit sur la base du modèle fourni par WordPress 4.9.6 est accessible ici (Politique de confidentialité). N’hésitez pas à m’en proposer des améliorations par le formulaire de contact.
Il sera par la suite refondu et déplacé en bas de page de ma page d’accueil.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.